fr / uk

A + | -

Logo mobile Logo mobile

L'actualité du moment

Mouvement pour l’inclusion des salariés porteurs de pathologies chroniques

Le thème des maladies chroniques, mis en perspective avec le vieillissement de la population, les progrès ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Simplification de la procédure de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH)

08/02/2016

Particulièrement attendue, la réforme de la RLH a finalement vu le jour assez rapidement puisqu’un décret et un arrêté ont été publiés il y a quelques jours. Venus simplifier la procédure, ils entreront en vigueur le 1er juillet 2016.

Ce qu’il faut retenir :

Montant de l’aide financière (l’employeur gardant bien entendu le choix entre unité de minoration et Aide à l’Emploi)
L’Aide à l’Emploi n’est plus exprimée en coefficient du SMIC + taux de charges forfaitaire, mais plus simplement en coefficient du SMIC. Celui-ci est révisé à la hausse par rapport au barème précédent.
Aide niveau 1 : 450*+21,5% de charges devient 550 fois le SMIC
Aide niveau 2 : 900*+21,5% de charges devient 1095 fois le SMIC

Cas particuliers portant sur les personnes pour qui la demande est faite
Si le salarié à 50 ans ou plus, la RLH sera attribuée à titre définitif jusqu’à la fin de sa carrière chez cet employeur.
En présence d’une Incapacité Permanente Partielle de 80% et plus, les adaptations du poste ne sont plus une condition préalable à l’octroi de la RLH mais peuvent être simplement projetées dans l’année à venir : pas besoin d’attendre que tout soit mis en place pour demander la RLH.
Lorsque la personne handicapée est embauchée à la sortie d’un établissement du secteur adapté et si l’employeur perçoit à ce titre « L’aide au suivi post-insertion d’un sortant d’Esat » de l’Agefiph, l’employeur accède directement à l’aide majorée.
Lorsque rien n’a changé depuis la première demande, la procédure de renouvellement est simplifiée.

Forme de la demande
De nouveaux formulaires sont disponibles : demande initiale, demande pour un travailleur non salarié, demande pour une personne sortant du Secteur Adapté, demande de renouvellement (modèle simplifié)…
La liste des documents à joindre, elle, ne bouge pas.

Comment évaluer le surcout lié à la lourdeur des charges ?
L’évaluation des charges mensuelles induites porte sur :
1- Les charges liées à la perte de productivité valorisée en fonction du salaire horaire brut chargé du travailleur handicapé ou du revenu horaire du travailleur non salarié ; ou
2- Les charges liées à l’aide d’un tiers valorisées en fonction du salaire horaire brut chargé ou du revenu horaire
du tiers aidant ; et/ou
3- Les charges liées à l’accompagnement renforcé par un tuteur valorisées en fonction du salaire horaire brut chargé ou du revenu horaire du tuteur ; et/ou
4- Les autres charges pérennes.
Le montant total de ces charges mensuelles est ensuite multiplié par 12.

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie