fr / uk

A + | -

Imagine Human
Logo mobile

L'actualité du moment

Nouveauté, « risques psychosociaux »

Pendant le confinement, nous avons poursuivi avec assiduité le développement de nouveaux produits que ce soit sur le ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Retour sur le lancement du 1er collectif pour l’inclusion des maladies chroniques

02/05/2020

La Fondation Humaninnov à l'initiative du collectif

Le 25 février 2020, la Fondation Humaninnov a lancé officiellement le 1er Collectif pour l’inclusion des salariés porteurs de pathologies chroniques. Plus de 150 personnes étaient présentes au Ministère des Solidarités et de la Santé pour soutenir ce mouvement national. A l’occasion du lancement de ce Collectif, les entreprises qui soutiennent cette action ont signé la Charte pour l’inclusion des salariés porteurs de pathologies chroniques au travail. Ariane Conseil animait la première table ronde qui, en donnant la parole aux représentants des salariés atteints de maladies chroniques, met en exergue l’urgence de la situation : 25% de la population active française sera concernée en 2025.

Catherine Simonin (Ligue contre le cancer), François Blanchardon (Fondation François Aupetit), Marie-Hélène Ravel (France Assos Santé) et Ronan Boulesteix (salarié concerné par la maladie chronique) ont fait part de leurs attentes, de leurs besoins et des difficultés auxquels les malades chroniques font face dans leur quotidien. Ils ont tous insisté sur la nécessité d’une politique spécifique pour l’intégration des salariés atteints de maladies chroniques dans les entreprises privées comme publiques et sur sa réussite lorsqu’elle est bien menée. « L’un des besoins majeurs pour les travailleurs concernés tourne autour de la souplesse des organisations comme les horaires de travail ou le télétravail mais aussi autour de l’autonomie« . Le rôle des services de santé au travail a également été abordé : l’information et la formation des services de santé sur le thème « maladies chroniques et emploi » est un sujet qui a également émergé. 

Comme le rappellent Patricia Ardillier, Présidente fondatrice de la Fondation Humaninnov et Myriam El Khomri, Présidente d’honneur : « Ce Collectif a pour ambition de mobiliser l’intelligence collective inclusive des entreprises et organisations fondatrices, pour promouvoir une meilleure inclusion des salariés atteints de pathologies chroniques et initier ainsi une politique de prévention efficace contre le risque de désinsertion professionnelle ».

En effet, plus d’un tiers de ces salariés perdent leur emploi dans les deux ans suivant leur diagnostic. Pourtant, les progrès thérapeutiques leur permettent d’avoir un meilleur état de santé et plus fréquemment d’envisager leur maintien dans un emploi quelque que soit leur handicap (physique, sensoriel, mental, psychique). Et sous certaines conditions, la poursuite d’un exercice professionnel constitue d’ailleurs l’une des dimensions essentielles de l’amélioration de leur état de santé et par voie de conséquence d’une meilleure qualité de vie.

Un collectif auquel le ministère de la santé et des solidarités a accordé son haut patronage comme l’explique Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès du ministre des Solidarités et de la Santé : « La question de l’insertion professionnelle des salariés porteurs de pathologie chronique est une question dont l’ensemble de la société doit se saisir, une question qui ne peut plus être perçue comme marginale. … Ce dont nous sommes certains, c’est que pour engager un changement à grande échelle, notre société a besoin d’exemples concrets de bonnes pratiques, et c’est pourquoi nous avons besoin de démarches comme celles de la fondation Humaninnov. »

Face à ce constat, le collectif s’est donné 3 objectifs 

1. Valoriser les laboratoires vivants français poursuivant globalement des buts comparables en capitalisant sur leurs actions afin d’en tirer les enseignements positifs relatifs à l’intégration, aux parcours professionnels et au maintien dans l’emploi des salariés porteurs de pathologies chroniques
2. Favoriser l’appropriation d’une culture de prévention en partant des préconisations des acteurs de terrain compétents pour mettre en place des actions concrètes de nature à régler des situations de travail réelles, et non la seule mise en conformité avec la réglementation. Les initiatives thérapeutiques seront aussi identifiées pour permettre un bon équilibre traitement médical et travail.
3. Déployer les critères de robustesse méthodologique permettant de reproduire à plus large échelle les expériences réussies en y associant dès le départ des partenaires français et européens sur la base d’une charte pour atteindre un niveau de labellisation qui pourrait être appliqué.

6 entreprises se sont engagées dans ce Collectif et son expérimentation, portée par la Fondation Humaninnov. Ils en sont les membres fondateurs : Assystem, Ayming, Becton Dickinson, Harmonie Mutuelle, Siaci Saint Honoré et Technicolor.


L’engagement d’Ariane Conseil sur la question des maladies chroniques ne date pas d’hier : d’abord avec l’observatoire QualiTHravail(r) puis le livre blanc « maladies chroniques et travail : place à l’action« .

Quelques exemples de démarches types…
>> Diagnostic visant à appréhender le nombre de salariés concernés au titre de malade ou de salarié aidant ainsi que leurs besoins pour mieux concilier vie professionnelle et personnelle
>> Sensibilisation des collectifs de travail : ateliers, outil de sensibilisation web appli « maladie chronique : 1 sur 5 »
>> Formation et accompagnement des acteurs de l’entreprise : acteurs RH, acteurs santé, managers, partenaires sociaux
>> Accompagnement des personnes concernées en individuel, sous forme de coaching ou en collectif au travers de journées « Vivre et partager sa situation de handicap »
>> Plate-forme et programmes d’assistance avec le programme « For Me », porté par Ariane Conseil et For Me Assistance

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie