fr / uk

A + | -

Logo mobile Logo mobile

L'actualité du moment

22ème Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées…

La SEEPH 2019 se prépare dès maintenant. Le cabinet Ariane Conseil vous propose des sensibilisations mobilisatrices, porteuses de ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Les dispositifs mis en place par le groupe Carrefour

19/04/2017

Pour accompagner au mieux ses collaborateurs

logo-carrefour

En 2014, le groupe Carrefour a décidé de racheter Dia France, transformant ainsi plusieurs centaines de points de vente Dia en magasins de l’enseigne Carrefour. La nouvelle direction de l’entreprise a anticipé l’impact de ce changement d’organisation sur la santé de ses salariés en mettant en place plusieurs actions. Le point avec Julie Guillorel, Responsable Qualité de Vie au Travail de Carrefour Proximité France.

20170415_145932

Comment avez-vous accompagné vos collaborateurs dans votre projet de réorganisation ?

L’entreprise a mené une véritable réflexion en amont pour accompagner au mieux ses salariés. En effet, nous savions qu’une fusion, même réalisée au sein d’un Groupe tel que Carrefour pourrait être source d’inquiétude pour certains salariés.
Il était donc important de communiquer régulièrement, clairement, et d’être présent durant toute la durée du projet. Notre objectif était d’expliquer les enjeux de la réorganisation, prévenir les doutes et réduire la part d’inconnu. Cela fut fait notamment à l’occasion de petits déjeuners que nous organisions régulièrement. Nous avons aussi mis en place un dispositif d’écoute permettant à nos collaborateurs d’échanger avec un psychologue ou une assistante sociale au moment où ils en éprouvaient le besoin.
Néanmoins, ce changement a pu susciter quelques appréhensions au sein d’une des directions régionales avec des remontées de nos collaborateurs, demandant un soutien.

Face à ces signaux, quels dispositifs avez-vous mis en place sur ce site ?

Nous avons décidé de solliciter le cabinet Ariane Conseil avec lequel nous travaillions déjà sur le sujet du handicap. Nous souhaitions qu’il nous aide à rassurer cette équipe, à écouter leurs remarques et leurs résistances et à insuffler une dynamique positive. Pour ce faire, nous avons mis en place des permanences sur plusieurs mois durant lesquelles se tenaient des ateliers thématiques, des groupes de parole et des entretiens individuels. Les ateliers thématiques portaient sur deux thèmes – « Vivre le changement » et « gérer mon stress au travail » – et avaient pour objectif de rendre les collaborateurs acteurs de leur propre qualité de vie au travail. Grâce aux groupes de parole, nous avons pu détecter ce qui était source de mal-être et faire émerger des solutions collectives. Les salariés étaient inquiets sur leur devenir au sein du groupe Carrefour. Enfin, nous avons travaillé avec le CODIR, au cours d’ateliers spécifiques, afin qu’ils puissent exprimer également leurs craintes puis, qu’ils soient de véritables acteurs dans l’accompagnement au changement de leurs équipes.

Comment les salariés de ce site ont accueilli la démarche ?

Très bien. Ils ont d’ailleurs été nombreux à prendre part à ces temps collectifs et nous faire des retours positifs. Quelques-uns ont aussi saisi l’occasion qui leur était donnée de bénéficier d’une écoute spécialisée et d’un espace de parole dans le cadre des entretiens individuels.
Grâce à ces dispositifs d’accompagnement, nous avons réussi à créer une relation de confiance et à répondre aux attentes et aux besoins du plus grand nombre.

Quel était l’avantage de se faire accompagner par un cabinet tel qu’Ariane Conseil ?

Nous avons immédiatement adhéré à la proposition d’Ariane Conseil de mettre en place une structure d’accompagnement et de soutien pro-active permettant aux collaborateurs de développer des compétences en matière de gestion et d’appréhension des difficultés pour mieux faire face au changement. Nous offrions ainsi bien plus qu’un lieu d’écoute. L’autre point qui nous a poussés à leur confier le projet est la démarche participative qu’ils proposaient qui favorisait dialogue, partage, entraide et soutien.
Enfin, la constitution de l’équipe projet était un vrai plus. Deux consultants, l’un expert en qualité de vie au travail et l’autre psychologue clinicien sont intervenus sur site avec des approches à la fois très différentes et très complémentaires.

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie