fr / uk

A + | -

Logo mobile Logo mobile

L'actualité du moment

22ième Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées…

La SEEPH 2019 se prépare dès maintenant. Le cabinet Ariane Conseil vous propose des sensibilisations mobilisatrices, porteuses de ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Concevoir des espaces de travail plus ergonomiques pour prévenir les risques

21/03/2017

Une formation pour vous y aider

 Des couloirs tellement étroits qu’ils ne permettent pas l’accès d’un tire palette, des murs sans prises électriques nécessaires pour brancher les outils de travail, des machines mises à la disposition des salariés non adaptées à la tâche réalisée… autant d’exemples que vivent au quotidien un grand nombre de collaborateurs dans les entreprises ! Vous souhaitez pallier ces difficultés et surtout préserver la santé de vos salariés ? Ariane Conseil vous propose une formation nouvelle pour intégrer la prévention le plus en amont possible, notamment dès la conception des lieux de travail, des équipements ou des modes opératoires. Explications.

Une formation, pour qui … et sur quoi ?

Cette formation s’adresse à toutes les personnes chargées de  la conception et de l’aménagement d’un lieu de travail : les bureaux d’études (ingénieurs, techniciens, architectes…), les services de santé au travail, les RH, les services généraux, etc.
Elle poursuit deux objectifs : intégrer dans vos pratiques la préoccupation d’espaces de travail et de matériels plus ergonomiques, préservant vos équipes du risque d’inaptitude, et, convaincre vos interlocuteurs quant à l’intérêt d’une meilleure prise en compte de la santé des équipes.

Des méthodologies participatives

La première étape de la formation va consister à apprendre aux participants les principes et notions fondamentales en matière d’ergonomie et de santé au travail.
S’en suit un temps de discussion en salle autour des contraintes et pathologies liées aux métiers des participants. Par exemple, pour un client qui a suivi cette formation, il s’agit des troubles musculo-squelettiques qui représentent 95% des maladies professionnelles dans son métier.  Nos formateurs amènent ensuite les stagiaires à identifier par eux-mêmes leurs contraintes par le biais de vidéos et d’observations terrain et les points de vigilance auxquels ils doivent être attentifs pour préserver la santé de leurs équipes.
Une fois ces contraintes repérées, un nouvel échange s’amorce pour comprendre le périmètre de responsabilité de chacun, et voir comment participer à réduire les difficultés constatées.  Il peut s’agir de matériel ou aménagement à mettre en place pour garantir une manipulation confortable, par exemple.

L’importance du facteur humain

Au cours de cette formation, nous sensibilisons aussi les participants à la nécessité de consulter les utilisateurs futurs, souvent oubliés ou « imaginés » par les concepteurs et de prendre en compte le facteur humain dans tout projet de conception ou d’aménagement : combien de salariés maximum travailleront / circuleront en même temps dans l’espace de travail ? Quelles seront les activités réalisées dans cet espace ? Les salariés auront-t-ils la place de travailler / circuler sans se gêner ?… Nous les accompagnons d’ailleurs à l’élaboration d’un cahier des charges « fonctionnel » pour les fournisseurs.

Les participants repartent ainsi de cette formation en ayant pris conscience des enjeux de l’ergonomie, et de l’importance de prendre en compte le facteur humain. Ils disposent aussi d’arguments pour convaincre et sensibiliser leurs différents interlocuteurs sur la nécessite d’agir en faveur de l’amélioration des conditions de travail.

 

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie