fr / uk

A + | -

Logo mobile Logo mobile

L'actualité du moment

OETH – Découvrez les projets de décrets

La réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés telle qu’elle s’annonce va changer la donne... à ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Formation en entreprise

19/01/2017

Les tendances de demain

Aujourd’hui, les formations en entreprise ne peuvent plus reposer sur des modalités d’animation classiques. En effet, dans un contexte croisé de transformation numérique et de bouleversement des pratiques des apprenants, il convient de repenser les méthodes d’interventions de demain. Le point avec Fabien Valet, responsable R&D du cabinet Ariane Conseil.

Les formations présentielles sur plusieurs jours disparaissent

Si réunir des participants durant deux jours consécutifs en un même endroit pouvait s’avérer un parcours du combattant il y a quelques années, c’est désormais chose quasiment impossible… Outre le défi de réunir ces acteurs en une même unité de lieu et de temps,  l’émergence des nouvelles technologies d’information et de communication a profondément transformé la manière dont ils s’abreuvent aujourd’hui de connaissances. Un constat bien marqué, surtout pour les nouvelles générations très enclines à zapper d’un contenu à l’autre, multipliant ainsi les supports et donc les modalités d’apprentissage.

Moins de théorie, plus de terrain et de collectif

Déjà dans les formations d’aujourd’hui, force est de constater que la théorie n’a quasiment plus sa place. Les participants ne la retiennent pas pour une simple raison : la connaissance théorique proposée par les animateurs (bien souvent des experts du sujet) repose clairement sur un apprentissage et une expérience basés sur plusieurs années de pratique et ne peut donc clairement être assimilée en quelques heures à peine… L’enjeu est donc de fournir suffisamment d’exemples extrapolables aux situations que peuvent rencontrer les participants, de sorte qu’ils soient en capacité de construire in fine leur propre théorie. En outre, les sujets présentés doivent pouvoir toucher l’ensemble des participants présents, de sorte que chacun puisse partager autour de sa propre expérience sur le sujet. Ainsi, c’est par l’exemple et par le collectif que les messages sont compris et assimilés.

 Il faut intéresser avant de sensibiliser

Ce n’est pas un constat nouveau, il faut dépoussiérer les vieilles méthodes d’animation (exit les ppt, pdf et autres contenus trop descendants…) Il y a quelques années déjà, nous avions revu les méthodes d’animation de nos formations. Des webinaires aux ateliers de co-développement, des groupes de travail ludiques aux sessions de réflexions accompagnées de facilitateurs graphiques, ou encore de formations révolutionnaires dont le sujet est construit par les participants eux-mêmes… ce sont les nouveaux outils que nous utilisons aujourd’hui pour faire vivre nos formations de demain.

Pour toute information concernant nos formations ou nos modalités d’animation, contactez Ariane Conseil à l’adresse e-mail : ariane@arianeconseil.fr

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie