fr / uk

A + | -

Logo mobile Logo mobile

L'actualité du moment

22ème Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées…

La SEEPH 2019 se prépare dès maintenant. Le cabinet Ariane Conseil vous propose des sensibilisations mobilisatrices, porteuses de ...

En savoir + En savoir +

Infos & actus

Troubles psychiques et emploi

12/07/2016

La CFE CGC forme son réseau handicap

Premier syndicat français des cadres et de l’encadrement, la CFE-CGC vient de signer une nouvelle convention sur l’emploi de personnes en situation de handicap avec l’AGEFIPH. La CFE CGC a choisi de porter son action en particulier sur le handicap et les troubles psychiques.

Former prioritairement le réseau handicap

La Politique Handicap de la CFE CGC s’appuie sur un réseau : des référents handicap  territoriaux, un groupe interfédéral handicap représentant l’ensemble des secteurs d’activités et un « GrouPIH », un groupe de pilotage interprofessionnel restreint. « Notre priorité était de former ces publics, à la fois parce qu’ils sont nos ambassadeurs mais aussi parce qu’ils peuvent être sollicités par le terrain spécifiquement sur ce sujet » explique Martine Keryer, Secrétaire Nationale. Le réseau handicap se réunit plusieurs fois par an. C’est généralement l’occasion de partager les pratiques et d’organiser leur montée en compétence. C’est donc très naturellement que la dernière réunion a été consacrée à une formation sur le handicap psychique, assurée par Ariane Conseil et animée par Philippa Motte.

Une expo-formation pour changer de regard 

La formation s’est déroulée le 29 juin. Son originalité ? Elle s’est déroulée à la Cité des Sciences pour donner l’occasion aux participants de visiter l’exposition temporaire « Mental Désordre ». Cette exposition est un modèle du genre. Quiz, mises en situation pour mieux comprendre ce que vivent les personnes touchées… tout y est expérientiel. Le visiteur est invité à lâcher prise pour découvrir, ressentir le quotidien d’une personne atteinte de troubles psychiques. La visite commence par six trous de serrure, par lesquels on peut voir six moments de la prise en charge de la folie. Dans une autre partie de l’expo, on passe aux travaux pratiques, avec un parcours, intitulé «Soyons fous». La visite apporte une matière première à la formatrice qui, elle, développe tout au long de la journée, la question de l’emploi et du maintien dans l’emploi de personnes touchées.

Détecter, accompagner les personnes en fragilité psychique

Comment les troubles psychiques se répercutent-ils sur la vie professionnelle ? Comment accompagner les personnes touchées et adopter les comportements adaptés ? Quelles sont les marges de manœuvre des acteurs de l’entreprise (managers, RH, collègues, Missions Handicap, médecin du travail, partenaires sociaux…) ? Sur quelles ressources peuvent-ils s’appuyer (Associations, professionnels de soins…) Telles sont les questions auxquelles la formation apporte des réponses. « L’intérêt de la journée était aussi de nous faire réfléchir et travailler à partir de témoignages et d’exemples vécus par l’animatrice également spécialisée dans l’accompagnement de personnes ayant des troubles psychiques », précise Martine Keryer.

Une formation qui s’inscrit dans un plan d’actions

La montée en compétence du réseau au travers de cette formation ne constitue que l’une des actions prévues par la CFE CGC. « Nous avons déjà réalisé une vidéo témoignage de l’une de nos adhérentes, une carte de sensibilisation tout public, et une fiche pratique disponible sur notre blog. Nous allons aussi rédiger avec l’appui d’Ariane Conseil un dossier spécifique pour enrichir le guide handicap CFE-CGC ; une nouvelle session de formation du réseau est programmée en fin d’année… sans la visite de l’exposition cette fois mais toujours avec une dimension interactive et pratique importante », termine Martine Keryer.

Découvrir le blog du réseau handicap de la CFE CGC cfe cgc

Découvrir l’expo-formation « troubles psychiques et emploi »
proposée en intra ou en inter-entreprises jusque fin octobre par Ariane Conseil 

Partager cet article

1 pers. sur 4 est amenée à souffrir de troubles psychiques au cours de sa vie